Diablo 3

Diablo III : le ARPG selon Blizzard

La suite tant attendue du célèbre (même pour ceux qui n'y ont pas joué) Diablo II à tout d’abord déçue beaucoup des aficionados des premiers opus de la série.


Une histoire trop présente sans doute, mais qui ne pouvait pas gâcher entièrement l'excellent gameplay qui en fait encore à ce jour l'ARPG hack'n slash le plus proche de la borne d'arcade ! Aspect encore plus renforcé et très bien adapté aux versions consoles de Diablo III. L'aspect liberté du jeu a été par la suite beaucoup retravaillé et la sortie de la première extension : Reapers of Soul va littéralement dans ce sens avec les Rifts (failles) et le mode aventure libérant enfin la carte du monde de Sanctuary.


Avec l'ajout d'un ladder PvE de saisons et d'un craft beaucoup plus varié tout en restant facile d'accès Diablo III : Reapers of Soul vaut un passage pour tout joueur d'ARPG qui aiment casser du monstre à la chaine. Une dimension compétitive a aussi été introduite à la suite d'un patch avec l'ajout des grands rifts.  Ceux-ci introduisent une dimension illimitée aux failles. En gros on peut en accroitre le niveau de difficulté jusqu'à l'infini, plus précisément jusqu'à ce que le la difficulté devienne impossible à contrecarrer. Qui plus est, un timer impose aussi un temps donné pour réussir à tuer le gardien de la faille et ainsi réussir la mission.


Le loot (butin) est personnel et ne peu s'échanger qu'avec les membres de son groupe. C'est un changement important depuis la fermeture du très décrié hôtel des ventes (AH). Mais le loot est fréquent et souvent adapté à la classe de personnage que l'on joue. On arrive relativement très vite en solo à obtenir les pièces de set d'objets propres à chaque classe et qui sont essentiels si l'on veut progresser dans les niveaux de difficultés. On regrettera d'ailleurs le fait que seul un set d'objet (voire deux pour certaines classes) par classe est véritablement nécessaire pour atteindre les plus haut niveaux du mode tourment et des grands rifts. Rendant par la même le choix de builds possibles et efficaces extrêmement restreint.


Le jeu reste fun est globalement assez facile si l'on ne tente pas d'être compétitif. Le mode softcore n'impose quasiment aucunes pénalités si le personnage vient à mourir ce qui peut être agréable pour les joueurs qui ont simplement envie de se détendre en éradiquant des démons et autres monstres de cauchemars. Pour les joueurs plus exigeants, la relative facilité du jeu peut être une excellente occasion de se mettre au mode hardcore.


Le jeu et l'extension sont à acheter mais bénéficient souvent de promotions de la part de Blizzard ainsi que de différents annonceurs. Le jeu est ensuite en libre accès mais ne se joue qu'online.


Tags : MMORPG Action RPG heroic fantasy RPG à télécharger Jeux RPG jeux de rôle à acheter Jeux de rôle 3D
Vidéos

Images du jeu Commentaires
  
note
0 sur 5
0 / 5
1 0 notes, dont 0 avis

Commenter ce jeu
Editeur : Blizzard
Date de sortie : mai 2012
Tag du jeu
© RPG.fr   Contact